C’est quoi le référencement naturel ?

Le référencement naturel est une science relativement neuve. Aujourd’hui, il est impossible de créer un site internet sans le travailler. Mais qu’est ce que le SEO ? Comment le travailler, et qui en fixe les règles ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, nous allons parler dans ce post uniquement de Google, et exclure les autres moteurs de recherche. Bon, j’entends déjà certaines personnes râler et dire qu’il n’y a pas que Google dans la vie, et ajouter la phrase « les autres moteurs de recherche sont en plein développement ». Sauf que dans le business, il faut être pragmatique et non utopique. Google représente encore aujourd’hui 97% des requêtes annuelles en France, il est donc important de bichonner ces 97%, non ?

SEA vs SEO

Lorsque l’on parle de référencement, les premières choses à distinguer sont le référencement payant appelé SEA (Search Engine Advertising) et le référencement naturel appelé SEO (Search Engine Optimisation).

Le référencement payant c’est l’ensemble des liens que vous voyez tout en haut des recherches sur Google (ainsi qu’à droite, et quelques fois en bas lorsque la requête est très prisée). Ces liens dits sponsorisés sont facturés au clic, et achetés par les sites. Ce n’est donc pas la loi du plus pertinent, mais celle du plus riche.

Campagne liens sponsorisés serveur

En revanche, en dessous de tous ces liens payants vous trouverez les liens gratuits. Ces liens gratuits sont ordonnés par un algorithme très complexe généré par Google. Comme Coca-Cola, Google ne donne pas sa recette secrète, en revanche ils donnent régulièrement des pistes et des orientations à travers la voix de Matt Cutts (blogger important). Ces orientations sont faites pour prévenir les référenceurs des bonnes choses à faire (ce qu’il appelle le white-hat) et de les alerter sur les mauvais usages (le black-hat).

Le SEO d’un site web se travaille principalement sur 3 éléments :

  • – la partie purement technique: il s’agit de l’architecture générale du site, des facteurs et éléments bloquants, ainsi que des balises
  • – la partie éditoriale: il s’agit de la quantité de contenu pertinente, ainsi que la densité du mot clé et la longue traine
  • – l’aspect popularité: il s’agit du nombre de liens de qualité qui pointent vers votre site

Matt Cutts ne cesse de rappeler la nécessité de privilégier l’expérience utilisateur, aux choses réalisées uniquement pour Google. Sur chacun de ces éléments, il est nécessaire de faire un travail propre sous peine d’être durement sanctionné par le moteur de recherche. La pénalité peut être lourde, elle va jusque la suppression pure et simple de l’indexation de votre site par Google.


Share this Article




Related Posts