Google Cloud Platform

La sécurité de la Google Cloud Platform renforcée

Parce que Google entend rassurer au maximum les utilisateurs de la Google Cloud Platform, cette dernière a déployé cette semaine de nombreuses nouvelles fonctionnalités de sécurité. Entre autres, il est question d’offrir une meilleure protection contre les attaques DDoS et de réduire davantage encore le risque de fuites de données.

Vers une meilleure sécurisation des données des clients

Conscient que ses clients souhaitent avoir des garanties que leurs données sont bien protégées lorsqu’elles sont stockées dans son cloud, la firme de Mountain View a présenté en ce mois de mars plusieurs fonctionnalités visant à renforcer la sécurité de son offre.

Le nouveau VPC Services Controls a ainsi vocation à doter tous les services reposant sur l’API de la Google Cloud Platform d’une couche supplémentaire de sécurité qui doit réduire un peu plus encore tout risque de fuites de données, celles-ci pouvant avoir de lourdes conséquences pour une entreprise.

Il s’accompagne du Cloud Security Command Center qui, comme son nom l’indique, sera un centre de commandes qui permettra à Google d’obtenir des informations détaillées sur le niveau de sécurité de chacun de ses services.

Mais ce n’est pas tout puisque ce service permettra aussi au géant américain de connaître l’emplacement de stockage des données les plus sensibles ainsi que les applications les plus vulnérables et qui nécessitent donc une mise à jour.

Google Cloud Platform renforce sa protection contre les attaques DDoS

A l’heure où la puissance des attaques DDoS atteignent de nouveaux records, Google a souhaité mieux protéger son offre cloud contre ce type de menaces.

Pour ce faire, il s’est rapproché de spécialistes de la sécurité du cloud pour concevoir le service Cloud Armor qui a vocation à détecter en amont les potentielles attaques par déni de services et les potentielles intrusions réseau.

Ce service, basé sur « les mêmes technologies et la même infrastructure » que celles protégeant Gmail ou YouTube, s’annonce particulièrement performant.


Share this Article




Related Posts




Post a Comment

Hint: Please enter between 80 - 300 characters.