stratégie de sauvegarde

Qu’est-ce qu’une bonne stratégie de sauvegarde de données ?

A l’heure où les données numériques constituent le capital le plus précieux des entreprises, il est primordial pour elles de mettre en place une bonne stratégie de sauvegarde. En la matière, la règle dite « 3-2-1 » prévaut encore et toujours. Présentation…

La définition d’une méthode de sauvegarde

En amont de la mise en place d’une stratégie de sauvegarde de données, toute entreprise doit définir une méthode de sauvegarde. Trois sont extrêmement courantes dans l’univers professionnel :

  • La méthode complète consiste à copier toutes les données indépendamment des modifications effectuées depuis la précédente sauvegarde
  • La méthode différentielle consiste à copier toutes les données avec les modifications connues depuis la sauvegarde complète
  • La méthode incrémentale consiste à conserver toutes les données depuis la précédente sauvegarde

Pour une bonne stratégie de sauvegarde des données, il est conseillé de mixer les méthodes. Un optimum est généralement trouvé en effectuant une sauvegarde complète chaque semaine et une sauvegarde incrémentale à la fin de chaque journée.

La règle « 3-2-1 », c’est quoi ?

Maintenant que vous savez quelle méthode de sauvegarde est censée assurer la meilleure protection de vos données, il est bon de savoir comment l’appliquer.

C’est là qu’intervient la règle dite « 3-2-1 », autrement dit « 3 copies, 2 supports, 1 copie hors-site ». Elle peut être analysée comme suit :

  • 3 copies (ou plutôt un original et 2 copies) réduisent considérablement le risque de perdre vos données
  • 2 supports de stockage différents sont recommandés. Cela permet de se prémunir contre le risque d’être victime d’un lot de disques durs défaillants par exemple. Un disque dur interne et des supports amovibles peuvent être de bons choix pour votre stratégie de sauvegarde
  • 1 copie hors-site est indispensable afin de prévenir d’éventuels dégâts dans l’entreprise consécutifs à des inondations ou à un incendie par exemple. Pendant longtemps, les sociétés ont utilisé le stockage sur bandes mais celui-ci a montré ses limites.

Aussi, aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises choisissent des solutions cloud leur permettant d’externaliser leurs données à moindre coût et de mettre en application la règle « 3-2-1 » incontournable dans une bonne stratégie de sauvegarde.


Share this Article




Related Posts



La suite Office 365 se conforme au RGPD


Post a Comment

Hint: Please enter between 80 - 300 characters.